Les différentes variantes du poker

Comment jouer au poker
Les différentes variantes du poker
5 (100%) 1 vote

Le poker est très certainement le jeu en ligne le plus populaire et le plus pratiqué au monde. Il est en vogue dans tous les continents, et est très présent aussi bien à la télévision que sur Internet. Une telle universalité suppose des règles communes au monde entier, pour que tous les joueurs des différents pays puissent s’affronter les uns aux autres sans aucun problème de règlement différent. Pourtant, le poker est loin d’être un jeu unique, comme il pourrait paraître a priori, et il existe un très grand nombre de variantes différentes. Et la manière de jouer à certaines de celles-ci diffèrent énormément des règles plus « classiques ».

Un flop classique du poker – Photo par David Singleton/CC BY 2.0

La variante la plus courante, la plus diffusée, et celle qui est jouée aussi bien par les plus grands professionnels dans les casinos de Las Vegas que par les amateurs dans leur garage, est le Texas Hold’em. Ce mode de jeu est celui décrit dans un autre article de ce site, car il de loin le plus pratiqué. Pourtant donc, il ne représente qu’une manière de jouer parmi une multitude d’autres. Ainsi, sur le site de PokerStars, plus grand site de poker en ligne au monde, en plus du Texas Hold’em, il est possible de jouer à 16 autres variantes du jeu de poker, dont certaines ont des règles plus que baroques.

L’Omaha, pour deux fois plus de possibilités

La variante peut-être la plus courante après celle du Texas Hold’em est certainement le Omaha. Ici, les règles sont très proches du poker normal à une différence près : au lieu de disposer de deux cartes personnelles en main, chaque joueur se voit distribuer quatre cartes chacun, qu’ils seront les seuls à voir.

Mais, comme en Hold’em, ils ne pourront utiliser que deux de ces cartes pour les combiner avec 3 cartes du flop, et construire leur main. Ainsi, si, par un assez important hasard, vous vous retrouvez avec un carré d’As en main dans une partie d’Omaha, vous ne pouvez en utiliser que deux pour votre main, et n’avez donc au final qu’une paire d’As utilisables. A noter qu’il existe encore des variantes au sein même du jeu Omaha, comme le Omaha Hi/Lo ou le 5 Card Omaha où 5 cartes, au lieu de 4, sont données à chaque joueur.

Autre variante, qui au final est très proche du 5 Card Omaha, s’appelle le Courchevel. Ici, de nouveau, 5 cartes personnelles sont distribuées à chaque joueur mais, à la différence d’Omaha, la première carte du flop est également posée face visible sur la table avant le premier tour d’enchères. On comprend donc bien que dans un tel mode de jeu, assez passionnant, on dispose de beaucoup plus d’informations à analyser que dans une partie en Texas Hold’em, et les réflexes de mises et de relance seront donc ici très différents.

Le 7-Card-Stud, un autre monde du poker

Une main bien différente de la normale – Photo par Nyks/CC BY-SA 3.0

Le 7-Card-Stud est cette fois-ci une manière totalement distincte de jouer au poker, puisqu’il n’y a pas de flop central, mais 7 cartes dans les mains de chaque joueur, dont certaines sont visibles par les autres joueurs, et il faudra choisir 5 de ces 7 cartes pour établir sa meilleure main possible. Au début, trois cartes sont données à chaque joueur, dont une face visible.

Après un premier tour de mise, une quatrième carte est distribuée, elle-aussi visible par tous. La cinquième carte donnée est aussi ouverte, et c’est celui qui cumule la plus haute valeur sur ses cartes ouvertes qui doit miser en premier. La sixième carte est encore visible et, après une dernière mise, une septième carte est distribuée, mais celle-ci ne sera connue que du joueur seul. Au final, chaque joueur encore en course aura donc à la fin 4 cartes visibles par les autres et 3 cachées en main. On est donc très loin là du mécanisme du Texas Hold’em.

On peut encore mentionner le 5-Card-Draw, manière la plus populaire et la plus simple de jouer au poker avant l’explosion du Hold’em, où chaque joueur reçoit 5 cartes fermées, et peut choisir d’en changer un certain nombre avant le dévoilement final, qui se fait donc seulement après deux tours de mises. Il existe encore le Razz, le HORSE ou le Badugi et de nombreuses spécificités dans chacun de ces jeux précis.

Autrement dit, si le poker possède un nom unique, il est bien loin de posséder des règles uniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*